Bien se protéger en moto : c’est obligatoire !

Que vous soyez conducteur ou passager, on est d’accord qu’une balade en moto procure une grande sensation de liberté absolue, mais cela peut vite se transformer en drame si vous n’êtes pas bien équipé en cas d’un malheureux accident, la conduite en moto est une conduite ouverte donc moins sécurisée qu’en automobile, voilà pourquoi il est important de vous munir du matériel nécessaire afin de vous protéger.

Equipement obligatoire pour le conducteur

Afin d’assurer au mieux la sécurité d’une personne à bord d’une moto, la loi exige de que celle-ci, soit obligatoirement être porteuse d’un équipement de protection, qu’il s’agisse d’un conducteur ou d’un passager.

Le port d’un casque conforme à la réglementation et correctement attaché est obligatoire pour le conducteur de la moto ainsi que son passager. Le non respect de cette règle entraîne une amende pouvant aller de 45 à 180 euros et un retrait de 3 point sur le permis de conduire.

Le casque diminue le risque de traumatismes crâniens.

Il existe plusieurs modèles de masques, vous devez prendre en compte quelques critères pour bien choisir celui qui vous convient, notamment :

  • La sécurité : optez pour un casque intégral car il couvre tout le visage et vous procure donc plus de protection.
  • la ventilation est essentielle pour évacuer la buée;
  • Homologation ECE 22.05;
  • l’étanchéité : elle varie selon les modèles,

Le poids, la matière de constitution et le prix sont aussi des critères de sélection.

NB : Si vous portez des lunettes de vue, optez pour un casque jet ou modulables, ils sont moins couvrants donc plus confortables, certains sont même spécialement conçus pour votre cas.

Les gants sont désormais obligatoires bien qu’ils ne l’étaient pas avant, leur rôle est de protéger les mains qui sont particulièrement exposées aux brûlures ou de chocs en cas d’accident. Comme le casque, ils doivent être conformes à la réglementation, ne pas les porter vous coûtera également un point sur votre permis et une amende.

Tout comme le casque, ils doivent être choisis avec attention et selon certains critères, privilégiez des gants ayant des renforts au niveau des articulations et des paumes, choisir la bonne taille est très important, la matière choisie pour vos gants doit vous permettre une bonne sensibilité sur le guidon

Vous devez aussi vous munir d’un gilet de haute visibilité que vous êtes tenu d’enfiler en cas d’urgences sur la route, comme une panne ou un accident, il permet d’alerter les routiers d’un possible danger, son absence lors d’un contrôle est sanctionné par une amende de 11 euros, celle-ci sera en revanche plus élevée si vous ne le portez pas lors d’un accident ou d’une panne.

Une plaque d’immatriculation au format 21cm x 13cm est obligatoire depuis 2017, si votre plaque ne répond pas à ce format, qu’elle n’est pas lisible ou est fixée d’une mauvaise manière, vous recevrez également une amende de 135 euros.

Les feux de véhicules doivent être fonctionnels et comprennent un feu de route, un feu de stop, un feu de croisement, et un feu de position avant-arrière.

Equipement obligatoire pour le passager

Tout d’abord, si le passager n’est pas habitué à être à bord d’une moto, il vous faudra lui expliquer les consignes de sécurités.

Il doit tout comme le conducteur être équipé d’un casque conforme à la réglementation. Des gants homologués sont également obligatoires pour le passager depuis quelques années.

Il est important de comprendre, notamment pour les plus jeunes que les règlements et consignes de sécurité sont établis afin d’assurer la protection des conducteurs et passagers et non pour leur imposer des contraintes, il donc indispensable de les respecter en s’y soumettant comme il se doit.